Optimiser le fonctionnement cognitif au cours du vieillissement : facteurs de réserve, stimulation cognitive et plasticité cérébrale

Bianca Bier, Sylvie Belleville

Resumen


Les préoccupations relatives à l’intégrité intellectuelle et cognitive prennent une place importante chez les aînés et celles-ci, souvent sont reliées à l’éventualité de développer la maladie d’Alzheimer. Le déclin de la mémoire et des capacités cognitives suscitent de l’inquiétude chez la population vieillissante et dépeignent une vision négative du vieillissement cognitif. Le but de cet article est d’apporter divers arguments empiriques qui remettent en cause cette vision strictement négative en montrant que le vieillissement cognitif est multiple, qu’il peut être adapté et également hautement plastique. Cet article porte sur la notion de réserve cognitive, sur différents modes d’optimisation du vieillissement cognitif et sur les différents modèles de plasticité cérébrale au cours du vieillissement.

Texto completo:

PDF


https://www.ebsco.com     http://www.redalyc.org     http://pepsic.bvsalud.org     https://doaj.org     http://www.latindex.org     http://www.psicodoc.org     https://scholar.google.com