Troubles cognitifs et comportementaux chez l’enfant ayant une épilepsie bénigne à pointes centro-temporales

Domitille Malfait, Sarah Lippe

Resumen


L’épilepsie Rolandique est la forme la plus fréquente des épilepsies idiopathiques de l’enfance, dont les premières manifestations surviennent entre 3 et 13 ans. Le pronostic de ces patients est bon, en raison notamment de la rémission spontanée de cette épilepsie à l’adolescence. Toutefois, des études récentes suggèrent la présence de troubles spécifiques, durant la phase active du syndrome, dans les sphères cognitive, affective et comportementale. Les particularités neuropsychologiques rapportées concernent les sphères langagières et perceptuelles, les capacités mnésiques et attentionnelles. De plus, quelques auteurs suggèrent la persistance de certaines spécificités dans le traitement de l’information, chez ses patients, après la rémission complète de cette épilepsie. Cette revue de la littérature a pour but de recenser et de classer les divers troubles cognitifs et affectifs rapportés par les études récentes s’intéressant aux conséquences de cette épilepsie bénigne. Des travaux investiguant la qualité de vie de ces enfants viennent compléter cette recension.
Mots-clés : Epilepsie bénigne à pointes centro-temporales ; épilepsie Rolandique ; cognition ; déficits neuropsychologiques
; comportement ; qualité de vie.

Texto completo:

PDF


https://www.ebsco.com     http://www.redalyc.org     http://pepsic.bvsalud.org     https://doaj.org     http://www.latindex.org     http://www.psicodoc.org     https://scholar.google.com