Déficits sémantiques et visuospatiaux subcliniques dans le trouble cognitif léger pp.16-23

Sven Joubert, Mathieu Ceccaldi, Julie Brunet, Jacinthe Lacombe, Lejla Koric, Mira Didic, Emmanuel Barbeau, Olivier Felician

Resumen


Le trouble cognitif léger de type amnésique domaine unique (TCLa) est caractérisé par un déficit isolé de la mémoire qui est généralement associé à un dysfonctionnement du lobe temporal interne. Cependant, un certain nombre d'études métaboliques et de perfusion au repos démontrent des anomalies au niveau de la région temporopariétale, dont l’origine reste indéterminée. Nous avons administré une série de tests neuropsychologiques informatisés à un groupe de participants TCLa et à un groupe de participants contrôles âgés en bonne santé, conçus pour évaluer certaines des fonctions cognitives associées au cortex temporopariétal, notamment les habiletés visuospatiales et lexico-sémantiques. Les taux de bonnes réponses des participants TCLa étaient équivalents à ceux des participants contrôles à ces tâches mais les temps de réactions étaient significativement plus longs, même lorsque l'on contrôlait la vitesse de traitement de l'information et les processus visuoperceptifs de base. Ces résultats soutiennent l'idée que les individus TCLa qui ont à priori des déficits limités au domaine de la mémoire, présentent également des déficits subcliniques dans la sphère visuospatiale et lexico-sémantique. Ces résultats contribuent ainsi à la caractérisation des déficits cognitifs dans le stade infraclinique de la maladie d'Alzheimer. Une approche neuropsychologique chronométrique pourrait s’avérer utile pour évaluer les déficits cognitifs dans les stades très précoces des maladies neurodégénératives.

Texto completo:

PDF


https://www.ebsco.com     http://www.redalyc.org     http://pepsic.bvsalud.org     https://doaj.org     http://www.latindex.org     http://www.psicodoc.org     https://scholar.google.com