Identification de profils communicationnels parmi les individus cérébrolésés droits : Profils transculturels pp.32-40

Perrine Ferré, Marie France Clermont, Camille Lajoie, Hélène Côté, Aldo Ferreres, Valeria Abusamra, Bernadette Ska, Rochele Paz Fonseca, Yves Joanette

Resumen


Après un siècle d’obscurantisme, il est aujourd’hui admis qu’une lésion hémisphérique droite est susceptible d’entraîner des troubles de la communication chez environ 50% des individus. La communication peut alors être affectée dans ses composantes prosodique, discursive, pragmatique et/ou lexico-sémantique. L’atteinte de chacune de ces dimensions de la communication a été décrite de manière isolée dans la littérature, mais il n’a à ce jour aucunement été démontré qu’elles puissent coexister chez un même individu et répondre à des patrons déterminés. À l’instar des portraits aphasiques liés à une lésion cérébrale gauche, la description de profils de la communication suivant une lésion hémisphérique droite permettra de faciliter l’identification ainsi que l’intervention clinique en orthophonie. L’échantillon est formé de 71 individus cérébrolésés droits parmi trois nationalités (Canadiens, Brésiliens, Argentins) dont les variables cliniques et socio-démographiques ont été contrôlées. Ces individus ont été évalués à l’aide des 14 tâches langagières du Protocole MEC. Une analyse hiérarchique en grappe (clusters analysis) a permis de mettre en évidence cinq types distincts de profils d’atteinte clinique de la communication. Le premier profil présente des atteintes communicationnelles multiples et séveres, le second des atteintes uniquement conversationnelles, le troisième des difficultés sémantiques et pragmatiques, le quatrième des déficits sémantiques et prosodiques, alors qu’un cinquième groupe ne présente pas d’atteintes significatives. Ces profils s’avèrent influencés au moins partiellement par certaines variables cliniques (type de lésion) et démographiques (âge) mais faiblement liés à l’origine culturelle, suggérant l’existence de profils translinguistiques. Cette étude en développement propose une toute première proposition taxonomique des troubles de la communication des individus cérébrolésés droits. La poursuite de cette étude ainsi que l’exploration des atteintes neuropsychologiques et des localisations lésionnelles qui y sont liés participera à long terme à une meilleure intervention clinique.

Texto completo:

PDF


https://www.ebsco.com     http://www.redalyc.org     http://pepsic.bvsalud.org     https://doaj.org     http://www.latindex.org     http://www.psicodoc.org     https://scholar.google.com