Reconnaissance d’émotions faciales, vocales et musicales suivant un traumatisme craniocérébral: état actuel des connaissances

Joanie Drapeau, Nathalie Gosselin, Michelle McKerral

Resumen


La reconnaissance émotionnelle apparaît jouer un rôle essentiel dans les relations interpersonnelles. L’habileté à interpréter les émotions dans l’environnement permet en effet aux individus d’anticiper certaines intentions ou situations et d’y répondre adéquatement. Suite à un traumatisme craniocérébral (TCC) apparaissent typiquement des difficultés au regard du fonctionnement psychosocial (p.ex., perturbation des relations intimes, perte d’emploi, effritement du réseau social) qui pourraient être liés à une détérioration dans la reconnaissance des émotions. D’ailleurs, certaines des structures cérébrales les plus importantes pour le traitement émotionnel sont fréquemment atteintes chez les personnes qui ont subi un TCC, telles que les aires frontales, temporales et le système limbique (entre autres, l’amygdale et l’hippocampe). Cet article a pour but de mettre en perspective et d’interroger les connaissances actuelles sur la reconnaissance émotionnelle évoquée par le visage, la voix et la musique des personnes adultes ayant eu un TCC, en comparaison avec une population adulte sans trouble cognitif.

Texto completo:

PDF


https://www.ebsco.com     http://www.redalyc.org     http://pepsic.bvsalud.org     https://doaj.org     http://www.latindex.org     http://www.psicodoc.org     https://scholar.google.com